Message de la Vierge Marie du 02 octobre 2009

Publié le par SOLANNA

Chers lecteurs, j'aimerais partager avec vous cet extrait de la lettre de Medjugorje parue le 15 octobre 2009 :

"Chers enfants de Medjugorje, loués soient Jésus et Marie !

1 - Le 2 octobre, Mirjana reçut son apparition mensuelle en présence d’une grande foule réunie à la Croix Bleue, au pied de la Colline de Podbrdo. A l'issue de l'apparition, elle transmit ce message :

« Chers enfants, pendant que je vous regarde, mon coeur se serre de douleur. Où allez-vous, mes enfants ? Etes-vous tellement ‘rongés par le péché’ que vous ne savez pas vous arrêter ? Vous vous justifiez par le péché et vous vivez selon le péché. Agenouillez-vous au pied de la Croix et regardez mon Fils. Il a vaincu le péché et il est mort afin que vous, mes enfants, viviez. Permettez-moi de vous aider afin que vous ne mourriez pas, mais que vous viviez avec mon Fils pour toujours. Merci ! »

(Le terme ‘rongés par le péché’ est mieux rendu par l’expression ‘baignés dans le péché’, comme on dirait d’une personne qu’elle baigne dans son sang).

2 – Et les 10 Commandements ?

Ce message est tellement fort que nous ne pouvons pas le laisser passer sans risquer gros. Saint Paul dit que « le salaire du péché, c’est la mort », et les Ecritures ne sont pas périmées ! Beaucoup connaissent le splendide témoignage de Gloria Polo (voir lien pour toutes langues: http://www.gloriapolo.net/ ) Cette femme colombienne a vécu une mort après avoir été foudroyée, et elle raconte comment, comparaissant devant Dieu, elle découvrit avec horreur qu’elle avait violé tous les commandements de Dieu tout en se déclarant « bonne catholique ».

Quelques exemples :

- Elle croyait n'avoir jamais tué. Mais elle avait financé des avortements. Elle a vu plusieurs enfants qu’elle avait elle-même avortés : comme elle portait un stérilet (moyen abortif et non contraceptif), des enfants conçus en elle avaient été rejetés. Elle avait aussi provoqué le suicide d’une jeune fille en lui disant avec mépris « Beuh, comme tu es grosse ! »

- Elle pensait n'avoir jamais trompé mon mari. Mais elle cherchait à séduire les hommes par des tenues provocantes; ces hommes tombaient dans l’adultère par la pensée. Aux femmes trompées par leurs maris, elle conseillait d'être infidèles et prêchait contre le pardon. Elle encourageait le divorce et la cohabitation.

- Elle disait : 'Je n’ai jamais volé'. Mais elle avait sous-payés des personnes pauvres qui travaillaient pour elle. Elle critiquait les gens et le Seigneur lui a montré que critiquer, c’est voler l’honneur de la personne. Elle gaspillait la nourriture. La voix lui dit aussi qu'elle dérobait à ses enfants la grâce d'avoir une maman tendre et pleine d'amour.

- Elle disait qu’elle aimait ses parents. Mais elle les avait méprisés à cause de leur origine très pauvre et s’était arrangée pour les éloigner de sa vie. Elle se servait de l’aide qu’elle leur apportait pour les manipuler et les écraser.

- Elle disait: 'J'allais à la messe le dimanche'. Mais elle y allait après avoir passé 4 ou 5 heures à s'occuper de son corps, elle y arrivait en retard et n'avait pas même 10 minutes de prière sincère. De plus, elle se pavanait pour faire admirer ses vêtements.

- Elle avait décidé de ne jamais se confesser, disant : "Ces vieux messieurs sont pires que moi". - Lorsqu'elle mentait (souvent), elle ajoutait : « Si je mens, que la foudre me frappe ici et maintenant ! » Etc…

Elle avait violé tous les commandements de Dieu ! Comme elle reconnaissait alors, dans la lumière de Dieu, ses pensées secrètes et honteuses, elle se voyait tomber en enfer. Dans son angoisse elle se souvint alors d’un mot reçu d’un patient qui n’avait pas eu peur de lui dire : « Docteur, vous êtes très matérialiste, et un jour vous aurez besoin de ceci : en cas de danger imminent, demandez à Jésus-Christ de vous couvrir de son sang, parce que jamais Il ne vous abandonnera. Il a payé le prix du Sang pour vous ». C’est ce qu’elle fit.

Revenue à la vie par miracle, Jésus lui fit connaître que si elle avait été sauvée de la mort éternelle, c’était grâce à un paysan très pauvre qui, voyant dans le journal le récit de cet orage meurtrier, avait été touché de compassion pour cette femme foudroyée si subitement. Il avait alors décidé de faire un pèlerinage à pied dans le sanctuaire marial de Buga (très éloigné de chez lui) pour le salut de cette "petite soeur". Sa prière sauva Gloria. Sans lui, dit-elle, elle serait aujourd’hui en enfer ! Le Seigneur dit à Gloria: "C'est cela, aimer son prochain".

Gloria est maintenant une apôtre merveilleuse, elle donne son témoignage devant des foules en Amérique latine et ailleurs. A l’entendre, beaucoup se convertissent. Il est rare de trouver quelqu’un qui, comme elle, a expérimenté le sort d’une âme qui « baigne dans le péché » et qui se présente ainsi devant Dieu sans se repentir…

La Gospa veut que nous vivions et non que nous mourrions. A nous de suivre de tout notre coeur le 'code de la route', c'est à dire les 10 Paroles de vie que Dieu a données pour nous à Moïse, et celles de Jésus dans l'Evangile. La Vierge n'a rien inventé, car ces Paroles, loin d'être périmées, sont aujourd'hui plus que jamais nécessaires pour notre salut éternel. En glorifiant le péché, notre monde ne voit pas qu'il glorifie sa propre mort ! Il en porte déjà les tourments intérieurs et les stigmates, surtout en ses jeunes. Mais Marie vient à notre secours, accueillons-la pendant qu'il est encore temps ! « Invitez les gens à se confesser chaque mois, surtout les premiers vendredis du mois. Il n’y a personne sur la terre qui n’aurait pas besoin d’une confession mensuelle. La confession mensuelle sera un remède pour l’Eglise d’Occident », nous dit la Mère de Dieu ! (6.08.82)"

Solanna

Publié dans SPIRITUALITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article